Aperçu seulement

Présentation


Dans la leçon précédente, nous avons commencé d'apprendre le chiffrage des accords parfaits à la l'aide des indications : 5, 6, 6/4. Il existe des cas particuliers que je préfère voir dans une leçon à part.


LES ALTÉRATIONS


Imaginez que vous vouliez chiffrer un accord de do majeur alors que vous êtes dans la tonalité de do mineur, avec trois bémols à la clef. Dans un tel cas (extrêment commun), il faudra indiquer que la tièrce, le mi est bécarre. Mais rappelez-vous, le chiffrage de la tièrce est implicite. On utilise donc cette notation :

Chiffrage de basse avec mi bécarre

ou celle-ci :

Chiffrage de basse avec mi bécarre, sans le 5

Dans le deuxième cas, le plus courant, la quinte devient également implicite.

Il en va de même lorsque l'accord chiffré comporte un bémol ou un dièse qui n'est pas à la clef.

-----------------------------------------------------------------



La totalité de ce cours, les exercices, les enregistrements et les téléchargements vous attendent

DEVENIR MEMBRE

FORUM


Connectez-vous pour poster une question, une remarque...