Aperçu seulement

Introduction


En introduction à ce cours sur les mesures composées, j'aimerais vous demander si vous avez déjà croisé des partitions où les indications de mesures étaient amenées à changer régulièrement ? Comme ceci :

Indications de mesure qui changent

Ce genre de choses est rarissime dans la musique classique. On en trouve un peu dans les musiques du début du 20ème siècle (Stravinsky, Bartok, Dutilleux...) et presque plus dans la deuxième partie du 20ème siècle et au 21ème siècle. Ce genre de chose sera par contre très commun dans les transcriptions de musiques ou chansons traditionnelles.


Ce que l'on appelle Mesure composée est un enchaînement de deux mesures à l'indication différente. Elle se note au début de la portée, une fois, et reste valable jusqu'à indication contraire. Elle se note comme ceci :

Notation d'une mesure composée

Exemples


Mesure composée, exemple1



Mesure composée, exemple2



Dans ce deuxième exemple, la noire binaire est égale en durée à la noire pointée ternaire. On aurait pu écrire le 6/8 en 2/4 en utilisant des triolets.



Trois remarques d'importance :

1. On utilise parfois les mesures composées à la place de 5/8 ou 7/8. On peut noter par exemple : 3/8 + 2/8.

2. Avec, comme dans l'exemple1, avec un 4/4+6/8, j'ai choisi d'alterner une mesure en 4/4 avec une mesure en 6/8. On aurait pu n'écrire qu'une seule grosse mesure. Mais ce genre de mesure est plutôt réservé aux faibles valeurs rythmes : 2/8, 3/8, 2/4.

3. Le terme mesure composée est parfois utilisé pour parler de 6/8, 9/8 ou 6/4. Je ne partage pas ce choix.

-----------------------------------------------------------------



La totalité de ce cours, les exercices, les enregistrements et les téléchargements vous attendent

DEVENIR MEMBRE

FORUM


Connectez-vous pour poster une question, une remarque...


Hugojet
Posté le 29 mai 2016 à 20h35

L'emple numéro 2 ne correpond pas au texte