Aperçu seulement

Définitions


Nous ne connaissons jusqu'ici qu'un seul rythme : la noire. Il va sans dire que c'est encore insuffisant pour former une mélodie. Intéressons nous maintenant aux rythmes plus lents que la noire.

La blanche


La ronde


La blanche est deux fois plus lente que la noire. On dit que la blanche vaut deux temps. On compte deux pulsations pour une note.

Exemple


Écoutez le tempo choisi pour cet exemple, c'est un tempo modéré.

Écoutez maintenant la flûte jouer quatre blanches sur ce même tempo :



La ronde, elle, est quatre fois plus lente que la noire. On dit que la ronde vaut quatre temps. On compte quatre pulsations pour une note.



Exemple


Écoutez la flûte jouer quatre rondes sur le même tempo que dans l'exemple précédent :

sol la si sol en rondes

-----------------------------------------------------------------



La totalité de ce cours, les exercices, les enregistrements et les téléchargements vous attendent

DEVENIR MEMBRE

FORUM


Connectez-vous pour poster une question, une remarque...


nikita83
Posté le 03 juillet 2018 à 07h55

bonjour
je viens de m inscrire sur votre site comment puis- je avoir le son pour les exercices supplémentaires ?
afin d' être sûre de ne pas faire d' erreur
merci pour votre réponse
nikita83

ninja-furtive
Posté le 25 juin 2018 à 20h11

Pour la correction des exercices supplémentaire du cours rythmes 2, il y a une petite erreur sur l'exercice supplémentaire 3. En dessous de la premiere porté après la 2eme barre de mesure juste après ré c'est écrit so au lieu de do.

Webmaster
Posté le 02 septembre 2017 à 20h55

Il n'y a pas davantage d'explications pour ce 4 que ce que je donne dans ce cours. C'est simplement une convention.

mik04
Posté le 16 août 2017 à 20h51

Bonjour, je ne comprends pas le deuxième 4 en dessous du premier 4 de la clés de sol? le deuxième 4 correspond a un code pour dire qu'il y a une note qui vaut une noire ? dans les exemple que vous donnez sur la première portée il n y a que des blanches . A la rigueur pour le dernier exercice il y a un 3 et un 4 . une blanche deux temps+ une noir un temps donc 3 temps ok . il y a une noir donc je comprend le code , mais ci non je comprends pas.

Webmaster
Posté le 09 février 2016 à 12h50

C'est une excellente idée. Le chant est universel mais la flûte a l'avantage de la précision.

cookielab
Posté le 08 février 2016 à 16h48

Depuis quelques semaines, je m'exerce avec une flûte à bec (retour en enfance) pour comprendre les rythmes, car en chantant, j'arrive mais je ne sais pas si c'est bon. Le truc c'est de trouver le bon placement de doigts.

Webmaster
Posté le 29 octobre 2015 à 18h50

En effet, mais le but des cours de solfège, tu seras d'accord, c'est d'apprendre à lire une partition là où la tablature est justement faite pour ne pas avoir à apprendre à la lire la musique. Je pense que gagneras beaucoup en insistant dans cette voie.

cookielab
Posté le 29 octobre 2015 à 17h05

c'est retranscrire ce que tu donnes comme exercice, sur les cordes et le manche de la guitare, avec une tablature c'est plus facile

Webmaster
Posté le 29 mars 2015 à 16h28

Il me semble très possible de s'entraîner à la guitare. Quelles sont les difficultés d'un travail sur la guitare ?

cookielab
Posté le 29 mars 2015 à 16h04

j'ai un souci comment peut-on s'exercer, quand on a ni piano, ni flûte ; j'ai juste une guitare et un métronome, pas facile

Webmaster
Posté le 23 décembre 2014 à 18h26

Je ne suis pas d'accord, Armand. Peut-être percevez-vous mal le faible détaché de la flûte. Je vais alors la réenregistrer pour qu'il n'y ait pas d’ambiguïté.

C'est fait, l'exercice 3 est réenregistré au piano, avec un détaché plus marqué.

papyaccordéon
Posté le 23 juin 2014 à 16h47

Ce n'est pas grave, mais la réponse sonore de la phrase 3/4 ne correspond pas à l'écriture, ou alors les liaisons manquent.

Webmaster
Posté le 02 janvier 2014 à 16h23

Bon courage.
Vous partez avec une vraie volonté, c est déjà un gros atout.

carolusmig
Posté le 27 octobre 2013 à 19h37

Je souhaitais vous remercier d'avoir fait votre site.

C'est un plaisir de suivre les leçons, en écoutant les notes.

Merci beaucoup.

GRL
Posté le 15 août 2013 à 14h57

Le vieux bonhomme qui est devant son clavier est né en 1943. C’est dire s’il est vieux ! Il regrettera toujours que ses parents n’aient pas jugé utile de lui faire apprendre le solfège ni à jouer d’un quelconque instrument. Arrivé à la trentaine, il s’y est mis tout seul… mais avec les difficultés que vous imaginez. Il s’est quand même farci des cours de solfège et d’autres de clarinette. Par la suite il s’est offert ce qui était à l’époque un superbe orgue électronique. Enfin, disons qu’il a tenté sur le tard de se faire plaisir et de réparer un peu le mal qu’on lui avait fait par inculture, omission, que sais-je… Il a même fait partie d’une chorale dite « d’hommes » et qui sévit dans le Tarn sous le nom de « Cançounaïres ». Il a abondé dans la musique électronique informatique à l’aide d’un merveilleux logiciel, Melody Assistant, développé par la société MYRIAD. En faisant tout cela, on apprend beaucoup, certes, mais comme on n’a pas mis le nez dedans lorsqu’on était petit, tout ce qui rentre ne « se grave pas dans le marbre » et s’oublie très, sinon trop vite. Je n’ai pas grand espoir quant à mes carences, mais je cherche encore et toujours à tenter de m’améliorer. Recherchant des partitions de chorale au format PDF (un coup de moulinette, c’est plus rapide que trois jours de saisie de partition), j’ai fini par tomber… sur vous. Pour tout dire, j’aime bien ce que vous avez fait et surtout l’esprit dans lequel vous l’avez fait. Grâce à vous, je suis reparti dans les études du solfège… Et puis, je suis tombé sur « écrivez moi ». Voilà, c’est fait, avec de très grands remerciements (à priori, car je n’en suis encore qu’aux balbutiements…). Mais soyez certain que je vais aller au bout de votre enseignement. Dieu seul (s’il existe) pourrait dire ce qu’il en restera demain, mais c’est parti !