Aperçu seulement

Présentation


Nous avons appris, dans un cours précédent que le mode majeur se définissait par les intervalles séparant chacune des notes de sa gamme. Voici un exemple avec la gamme de do majeur, la plus simple car elle ne comporte aucune altération.

La gamme de do avec les indications de tons et demi-tons

Dans la gamme mineure, ces intervalles diffèrent en plusieurs endroits. Voici la gamme de do mineur :

La gamme de do mineur avec les indications de tons et demi-tons

L'essentiel est de retenir la présence de cette tierce mineure par rapport à la tonique. Mais ce schéma n'est pas forcément à retenir par coeur pour la bonne raison qu'il peut changer.

Parfois, la gamme mineure peut s'écrire comme ceci...

La gamme de do mineur avec la sensible si bécarre

afin d'indiquer la sensible.

Elle s'écrit également parfois comme ceci :

La gamme de do mineur mélodique ascendant

Cette gamme est appelée mélodique ascendante. On parle ici de do mineur mélodique ascendant. Dans ce cas-là, seule la tierce change par rapport entre la gamme majeure et la gamme mineure. Il y existe également la gamme mélodique descendante qui comportera les mêmes altérations que dans le premier exemple (ces éléments ne sont que des détails).



C'est cette tierce qui peut transformer totalement l'esprit d'une musique. Pour vous en convaincre, voici Ah vous dirai-je maman, musique majeure présentée ici également en mineur :

Ah vous dirai-je maman en majeur

Ah vous dirai-je maman en mineur



Voici ici l'exemple inverse, la marche turque de Mozart, musique mineure, présentée ici également en majeur.

La marche turque en mineur


La marche turque en majeur



-----------------------------------------------------------------



La totalité de ce cours, les exercices, les enregistrements et les téléchargements vous attendent

DEVENIR MEMBRE

FORUM


Connectez-vous pour poster une question, une remarque...


Webmaster
Posté le 28 juin 2016 à 10h45

Merci à vous.

jacq
Posté le 28 juin 2016 à 10h19

Bonjour,
Merci pour vos cours.
Pour le 1, je trouve ré mineur, pour le 6, je trouve LA Majeur !

Webmaster
Posté le 24 décembre 2015 à 09h08

Ceci est uniquement valable dans la mesure en cours.

nicolas
Posté le 23 décembre 2015 à 18h27

Une question de convention d'écriture : lorsqu'une note est altérée par rapport à la tonalité, par exemple un fa dièse dans la tonalité de fa majeur, cela signifie-t-il que tous les fa qui suivent seront altérés de la même façon jusqu'à ce que l'on retombe sur un fa bécar ?